Menu du haut

La VMC double flux

Schéma d'une VMC double flux

En plus de renouveler l’air du bâtiment, la VMC double flux permet de récupérer la chaleur (en hiver) ou la fraîcheur (en été) contenue dans l’air évacué du logement et ainsi de tempérer l’air entrant.

La VMC double flux classique

Une VMC double flux est une ventilation permettant d’insuffler de l’air neuf, filtré et tempéré dans les pièces sèches (séjour et chambres, principalement) et de l’extraire des pièces humides (cuisine, salle de bain et WC, principalement) de la maison, formant ainsi un circuit.

Une VMC double flux a l’avantage de pouvoir s’accoupler à un échangeur thermique (ou récupérateur sur air vicié) permettant l’hiver de préchauffer l’air entrant à l’aide de l’air sortant et, pour une maison climatisée, l’été de rafraîchir cet air.

La VMC double flux thermodynamique

Le qualificatif « thermodynamique » implique l’ajout d’une pompe à chaleur à la VMC double flux classique.

Sa performance vient de l’association de l’échangeur de chaleur et de la pompe à chaleur. La pompe à chaleur prend les calories de l’air vicié sortant et réchauffe l’air neuf entrant. L’air ainsi renouvelé garde la chaleur désirée.

Cela permet d’atteindre des températures d’air entrant de 35°C au maximum et peut assurer jusqu’à 100 % du chauffage dans les maisons passives.

La VMC thermodynamique peut être utilisée en été comme en hiver grâce à sa pompe à chaleur réversible :

  • en hiver elle permet de renouveler l’air qui est à l’intérieur de la maison tout en gardant la chaleur,
  • en été, elle fait office de climatisation et produit de l’air frais grâce au réseau de ventilation.
fringilla id, id leo ut suscipit venenatis,